Agenda

Septembre 2017

A noter dans vos agendas.

Reprise de Aventures Formation (Fin du module 1 : Chapitres 8, 9 et 10). Date à définir.

Août 2017

A noter dans vos agendas.

Le 6 et le 20 août : Nous sommes invités par l’EPUDF (temple réformée d’Annonay, rue Franki Kramer). Pas de culte à la chapelle.

Juillet 2017

A noter dans vos agendas.

Le 16 et le 30 juillet : Nous invitons l’EPUDF.

Samedi 29 juillet : Bénédiction du mariage de Amandine et Michael

Dimanche 30 juillet : A la suite du culte, apéritif cocktail à partager tous ensemble pour le départ de Jean-François.

Groupe de maison à Annonay, Félines et Saint Rambert

 

Juin 2017

Dimanche 11 juin : Culte suivi de 3 baptêmes dans le jardin de la maison de retraite Montalivet

Samedi 17 juin : Bénédiction du mariage de Nathalie et Patrick

Dimanche 4 et 18, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Groupe de jeunes : Rencontre le samedi 10 juin. Activités à définir

Rencontre Aventure Formation (chapitre 4, 5, 6 et 7), le dimanche 11 juin après-midi

Groupe de maison à Annonay, Félines et Saint Rambert

Rencontre du groupe vitalité le 2 et le 30 juin au Forum

Programme du mois de juin à télécharger ici

Mai 2017

Dimanche 7 et 21, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Groupe de jeunes : Rencontre le samedi 13 mai. Activités à définir

Le premier mois, la première rencontre de Aventure Formation, le dimanche 7 mai après-midi

Synode de l’Union des églises évangéliques libres au Mazet Saint Voy du 25 au 28 mai

Groupe de maison à Annonay, Félines et Saint Rambert

Programme du mois de mai à télécharger ici

Avril 2017

Le temps de la Pâque

Vendredi 14 à 19h30 : Veillée à la Chapelle avec Sainte Cène

Culte le dimanche à 10h

Culte

Tous les dimanches à 10h.

Dimanche 9, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Etude biblique

tous les vendredi à 15h au forum (Entrée rue Saint Georges)

Groupe de jeunes

Week-end Jeunes Rhône Alpes au Chêne de Mamré

Groupe de maison Annonay, Félines et Saint Rambert d’Albon

prendre contact avec les animateurs

 

Version pdf du programme du mois d’avril 2017 à télécharger ici

Méditation du mois d’avril

Marc 16 :6 « Ne vous effrayez pas. Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié : il est ressuscité… »

Les arbres fruitier paraissent bien moribonds en hiver alors pourquoi ne pas les couper afin qu’ils nous produisent un peu de chaleur? Pourquoi : Parce que nous savons que l’hiver n’est pas éternel et qu’il débouche toujours sur la renaissance de la nature. Cet hiver, face au froid, et aux nuits si longues nous avons fêté noël et ainsi affirmé notre espérance de l’arrivée des beaux jours. Bien sûr nous n’avions aucun doute de cette venue que la nature si belle nous rappelle à présent. Il en est de même avec pâque, cette fête célèbre la résurrection de Jésus Christ mais aussi l’espérance qu’avec lui il y a pour chacun de nous un printemps à venir. Aussi certain que l’est l’arrivée du printemps nous pouvons affirmer la réalité de cette résurrection. Jésus est vivant aujourd’hui. Nous le voyons avec certitude par toutes ces vies qu’il fait refleurir

Rien, nous dit l’écriture, pas même la mort ne peut nous séparer de son amour. Sa résurrection préfigure la nôtre. Il ne s’agit pas ici seulement d’une espérance pour l’au-delà mais dès à présent la possibilité pour chacun de vivre les prémices de cette vie nouvelle. Ainsi nous pouvons retrouver de la joie et ce quel que soit les hivers que les chemins de nos vies nous aient amené à traverser. La résurrection peut être dès à présent une réalité dans chacune de nos vies. Que ce mois d’avril et les fêtes de pâques nous y conduisent.

Pasteur Jean-François RAGARU

 

Mars 2017

Visite du pasteur de l’Union (Samedi 4 et Dimanche 5 Mars)

Rencontre avec le conseil de l’église, le samedi 4 en fin d’après midi.

Rencontre avec toute l’église, le dimanche 5 lors du temps de culte et d’un repas partagé.

Culte

Tous les dimanches à 10h.

Le dimanche 5 mars : Culte animé par le pasteur Guy DELARBRE (Bergerac) et repas partagé (Chacun apporte quelque chose)

Dimanche 12, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Etude biblique

tous les vendredi à 15h au forum (Entrée rue Saint Georges)

Etude biblique le vendredi 10 mars à 19h30.

Groupe de jeunes

samedi 11 mars à 19h30. (lieu et activité à définir)

Groupe de maison Annonay et Félines

prendre contact avec les animateurs

Assemblée Générale de l’Association Cultuelle

Le 26 mars

Programme du mois de Mars 2017 à télécharger ici

Méditation du mois de mars

Les giboulées de Mars

 Mt 5 :45  Votre Père qui est dans les cieux…fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes

Ces paroles de Jésus se trouvent dans son enseignement sur l’amour du prochain. Ce texte nous invite à prendre Dieu pour exemple, lui qui fait du bien au méchant comme au bon. Cette réalité étant ici illustrée par les conditions météorologiques touchant chacun de manière égale.

Dans notre logique nous aimerions que dans cette vie le Chrétien soit récompensé et que le pécheur n’hérite de rien ou encore mieux soit puni.  Mais il n’en est pas ainsi et une telle croyance se trouvera bien embarrassée quand les réalités de la vie se rappelleront à nous. C’est facile quand on a 30 ans de prêcher qu’un chrétien grâce à la prière sera toujours en bonne santé c’est plus compliqué à enseigner quand on en a 80…

Cette équité des bénédictions et des épreuves peut nous paraître injuste mais comprenons déjà que pour nous qui ne sommes pas en permanence des justes c’est déjà une bonne nouvelle.

Alors si Dieu bénit le croyant comme l’incroyant quelle différence entre eux ? Et bien d’une part le croyant sait qu’il a quelqu’un à remercier, il peut profiter sereinement des joies de l’existence sachant que son père qui est dans les cieux l’aime d’un amour infini et inconditionnel et qu’il a bien d’autres bénédictions en réserve, elles ne seront jamais épuisées

Quant aux épreuves le croyant n’en est pas exempt. Mais il y a une différence :Il n’est pas seul à les affronter. Dieu nous fait cette promesse que rien ne nous séparera de son amour.

Il n’est pas dit que la maison fondée sur le roc ne subira pas la tempête mais qu’elle y résistera. Alors même si mars et ses giboulées nous chahute rien ne nous séparera de son amour et ne perdons pas de vue ses bénédictions, soyons reconnaissants.

Pasteur Jean-François RAGARU

 

Février 2017

Culte

Tous les dimanches à 10h.

Dimanche 12, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Etude biblique

tous les vendredi à 15h au forum (Entrée rue Saint Georges)

Etude biblique le vendredi 10 février à 19h30.

Groupe de jeunes

samedi 11 février à 19h30. (lieu et activité à définir)

Groupe de maison Annonay

dimanche 12 après le culte au forum.

Programme du mois de février 2017 au format pdf

Méditation du mois

PS 27 : L’Eternel est ma lumière et mon salut: De qui aurais-je crainte? L’Eternel est le soutien de ma vie: De qui aurais-je peur?

 La peur a deux facettes :

L’une salvatrice : Elle nous met en garde face aux dangers réels qui nous entourent. L’autre destructrice : Elle nous paralyse par crainte de mal faire et nous fait vivre dans l’inquiétude

Le Psaume 27 nous montre combien le fait de donner une place à Dieu dans nos vies fait la différence face aux craintes.  La Bible ne nous cache pas que diverses épreuves font parties de l’existence et le fait d’être chrétien ne nous dispense en rien d’avoir à les affronter. Dieu ne se présente  pas à nous comme celui qui nous fera éviter les dangers mais comme celui qui sera à nos côtés en toutes circonstances.

Parfois pour éviter d’avoir peur nous préférons éviter de prendre des décisions. Cela peut être à l’échelle d’une vie ou bien de toute  une communauté. Mais être immobile ne nous donne en rien la sécurité, au contraire cela est une terrible source de dangers. Ne rien faire nous garantit de courir le risque de dilapider les dons et les richesses que nous avons reçus.

Il est tout à fait légitime d’avoir peur face à certains changements. Par contre ce serait une grave erreur que de laisser nos peurs dominer sur nous. Etre croyant ce n’est pas être inconscient, ce n’est pas non plus vivre dans la peur. C’est choisir de faire  équipe avec celui qui est plus fort que nos peurs, celui qui a vaincu le mal et la mort. Ainsi nous pouvons avancer, risquer, entreprendre de façon audacieuse.  Sachant que nous ne sommes pas seul et que Dieu nous invite à une existence qui ose relever des défis.

Que le Seigneur nous Garde de la peur mais aussi des fausses sécurités.

Pasteur Jean-François Ragaru

 

Janvier 2017

Programme EEL Annonay du mois de janvier 2017 au format pdf

Méditation du mois

Esaïe 54 :2 Elargis l’espace de ta tente, les toiles de tes demeures, qu’on les distende !Ne ménage rien ! Allonge tes cordages et tes piquets, fais-les tenir,

Cet ordre du Seigneur s’inscrit dans la réalisation de la promesse faite à Abraham (Bénir toutes les nations) De ce fait cette mission est aujourd’hui celle de l’Eglise

Allonger les cordages et affermir les pieux. C’est ici l’image d’une tente que l’on agrandit. Pour cela on ajoute toile et cordage sans oublier de renforcer les piquets. Pour le dire simplement, l’un ne va pas sans l’autre. Affermir sans agrandir serait ne pas répondre à la mission et devenir inutile tel ces sarments qui seront coupés et jetés au feu (Jean 15). Agrandir sans affermir conduirait inévitablement à l’effondrement ayant abandonné la raison même de notre existence (notre premier amour) (Apocalypse 2:4).   Parfois nous sommes paralysés dans des débats sans fin autour de la question de savoir si dans l’église il vaut mieux prendre soin des anciens (Affermir les pieux) ou accueillir les nouveaux (agrandir l’espace). Mais la Bible dans sa sagesse nous enseigne que l’un ne va pas sans l’autre et mieux que cela l’un et l’autre sont liés. Il serait absurde de nous demander de choisir.

Nous venons de fêter la Nativité, Dieu parmi nous, Dieu qui en Jésus est littéralement venu tabernacler (planter sa tente) parmi nous en bâtissant son Eglise. Nous sommes le moyen choisi par Dieu pour faire connaitre au monde la bonne nouvelle. Ainsi Jésus a enseigné à ses disciples de baptiser (Agrandir la tente) et à enseigner ce qu’il leur a dit (Affermir les pieux).

Que cette nouvelle année soit pour notre église l’occasion de nous affermir et de nous agrandir. Que chacun puisse demander au Seigneur de lui montrer là où il pourra y prendre part.

Mt 28 : 16-20  Quant aux onze disciples, ils se rendirent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais ils eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.  Allez donc : de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin des temps. »

Pasteur Jean-François RAGARU.

 

Décembre 2016

Culte tous les dimanches à 10h.

Dimanche 11, animation pour les enfants pendant le temps de culte.

Le Dimanche 1er janvier, exceptionnellement, culte à 16h à la chapelle.

Programme de décembre 2016 au format pdf

 

Méditation du mois

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Rom 12 :1

Alors que je rédige ces lignes pour notre feuillet de décembre, je sais que vous et moi partageons une même préoccupation en cette période : Le casse-tête des achats de noël, difficile de trouver le bon cadeau pour ceux qu’on aime car on ne les comprend pas toujours. Difficile aussi de donner suffisamment d’informations à nos proches pour que sans vraiment le leur dire ils sachent ce qui nous fera réellement plaisir.

Il y a souvent un oublié à Noël, l’ironie c’est que c’est justement son anniversaire que l’on fête, il est parfois laissé enfant dans une mangeoire, certains le prient pour lui demander de l’aide, mais assez peu se souci du cadeau à lui faire en tant qu’adulte. C’est certain qu’il n’est pas facile  de trouver quel cadeau faire à celui qui possède déjà tout, lui le ressuscité, le roi  des rois le Seigneur des Seigneurs.

L’apôtre Paul nous conseille un cadeau « raisonnable » à faire à Jésus : Nous offrir à lui ! Si nous remettons notre vie tel un cadeau entre ses mains soyons en certain, il sera en faire bon usage.

Comment cela peut-il se faire concrètement : il y a de nombreuses pistes et c’est à chacun d’explorer ce que voudra dire pour lui se donner au Christ. Il me semble cependant que la Bible nous enseigne une dimension universelle du don que nous pouvons faire. C’est de participer à son corps qu’est l’Eglise. Pour qu’une église locale soit vivante et qu’elle accomplisse la mission que Jésus lui confie  elle a besoin de femmes et d’hommes prêts à donner de leur temps, de leurs talents comme participant à la construction de cette communauté.

Le vœu que je formule pour 2017 c’est que toujours davantage de personnes s’engagent et participent activement à la vie de leur église. Le Seigneur vous a fait grâce de ces dons, il serait dommage de ne pas en faire profiter vos frères et sœurs.

 

Bon Noël à chacun

Pasteur Jean-François Ragaru