Accueil

dessin eel annonay

L’Eglise Evangélique Libre d’Annonay

vous souhaite la bienvenue

Culte le dimanche à 10h à la chapelle

7 boulevard de la République

07100 Annonay

—-

Bon retour au culte à chacun et à chacune

Toutefois, il convient de respecter les règles de « distanciation sociale ». Un parcours permettant de respecter ces règles a été mis en place le 7 juin (avec masque et gel hydroalcoolique). La disposition des places dans la chapelle ne permettra d’accueillir qu’un trentaine de personnes et évoluera en fonction des décisions du gouvernement jusqu’au retour à une situation normale.

En fonction des possibilités d’enregistrements, nous pourrons mettre à disposition sur le site, les prédications pour les personnes qui n’ont pu être présentes avec nous.

Nous remercions les prédicateurs pour tous ces enregistrements effectués durant les mois de confinement et continuent encore maintenant !

—-

Programme de juillet et août 2020 à télécharger ici

—-

A retenir :

Culte tous les dimanches à la chapelle pendant l’été.

SAUF

Le dimanche 2 août : Pas de culte à la chapelle – Culte au temple , rue Franki Kramer

Le dimanche 16 août : Pas de culte

 

Dimanche 5 juillet 2020

Le dimanche 5 juillet

à 14h30 à la chapelle

A 10h : Culte à la chapelle avec la prédication de Jacques PETERSCHMITT

 

—-

Samedi 4 juillet 2020

A 17h : Rencontre avec le pasteur Jacques PETERSCHMITT et son épouse

—-

Méditation de juillet 2020 (Auteur inconnu)

SATISFAIRE NOTRE ATTENTE

Certaines des personnes les plus bénies dans la maison de Dieu sont aveugles à leurs bénédictions. Quel dommage. Elles ne discernent pas les grandes choses que le Père leur a données – et elles n’en profitent donc pas pleinement. L’habitude destructrice de la comparaison peut l’expliquer en partie.

Quand tu regardes le Corps de Christ autour de toi, tu peux voir d’autres chrétiens qui semblent être plus talentueux ou bénis que toi. Certains ont mémorisé des livres entiers de la Bible, d’autres sont capables de prêcher, d’enseigner ou de chanter. Le diable désire que tu te compares aux autres pour que tu dises : “Pauvre de moi. Je n’ai pas la capacité de mémoriser la Parole de Dieu et je ne suis certainement pas capable de préparer un message. Je n’ai tout simplement aucun des dons de mes frères et sœurs.”

Bien-aimé, Jésus dit : “Tu es béni !” Il ne dit pas : “Bénis soient les forts, les heureux, les auto-suffisants, les énergiques, ceux qui sont talentueux.” Mais dans ce très beau passage de l’Écriture connu sous le nom de “béatitudes,” Il mentionne les pauvres en esprit, ceux qui pleurent, les faibles, ceux qui ont faim et soif de justice, ceux qui font miséricorde, ceux qui ont le cœur pur, ceux qui sont des instruments de paix et ceux qui sont persécutés au nom de la justice (voir Matthieu 5:3-10). Il leur disait : “Vous êtes bénis parce que Ma force se trouve dans votre faiblesse. Parce que vous avez confiance en moi, Je peux vous utiliser.”

Dieu connaît la nature humaine. Considérons Abraham quelques instants. Dieu savait qu’il serait très heureux lorsqu’il recevrait le fils de la promesse. Abraham a pu dire: “Il l’a fait ! Dieu m’a promis un fils et Il a tenu Sa parole.” Mais Dieu savait aussi qu’Abraham ne serait pas totalement satisfait quand l’enfant viendrait. Il aurait toujours une faim intérieure, une agitation, un besoin d’inexplicable qu’aucun humain ne peut remplir.

N’est-ce pas ce qui se passe quand nous obtenons enfin ce que nous avions tellement désiré ? Nous sommes bien plus bénis lorsque nous comprenons que seul le Seigneur Lui-même peut pleinement satisfaire nos besoins les plus profonds

 

 

 

—-

Dimanche 28 Juin 2020

Culte à 10h à la chapelle

 

—-

Dimanche 21 Juin 2020

Prédication apportée par Philippe ANDRE ce dimanche.

 

« Se préparer pour le monde d’après »

 

—-

Dimanche 14 juin 2020

Reprise des cultes après le confinement à partir du dimanche 14 juin 2020.

Bon retour au culte à chacun et à chacune

Toutefois, il convient de respecter les règles de « distanciation sociale ». Un parcours permettant de respecter ces règles a été mis en place le 7 juin (avec masque et gel hydroalcoolique). La disposition des places dans la chapelle ne permettra d’accueillir qu’un trentaine de personnes et évoluera en fonction des décisions du gouvernement jusqu’au retour à une situation normale.

En fonction des possibilités d’enregistrements, nous pourrons mettre à disposition sur le site, les prédications pour les personnes qui n’ont pu être présentes avec nous.

Nous remercions les prédicateurs pour tous ces enregistrements effectués durant les mois de confinement et continuent encore maintenant !

Pour ce dimanche, c’est Eric DENIMAL qui apportera la prédication.

 

 

—-

Dimanche 31 Mai 2020

Prédication préparée par Philippe ANDRE pour ce dimanche de Pentecôte.

« Quand souffle le vent de Dieu »

 

—-

Dimanche 24 Mai 2020

Prédication préparée par Philippe ANDRE, pour ce nouveau dimanche de (dé)confinement.

Que cette prédication apporte à chaque auditeur ce que notre Seigneur veut qu’il entende. bonne écoute à tous.

 

—-

Dimanche 10 Mai 2020

Prédication préparée par le pasteur, Eric DENIMAL, pour ce nouveau dimanche de confinement.

Que cette prédication nous guide dans notre communion à distance les uns avec les autres.

 

 

 

—-

Mai 2020

Au mois de mai, nous ne pouvons pas vous proposer un programme de rencontres.

Le déconfinement est prévu à compter du 11 mai, mais nous ne pourrons toujours pas nous retrouver pour un temps de culte.

 

Nous pourrons nous retrouver en communion les uns avec les autres avec une nouvelle prédication préparée pour nous par le pasteur, Eric DENIMAL. Ce sera le dimanche 10 mai. Elle sera disponible sur le site le dimanche matin.

 

  • Voici des sites où vous pouvez suivre des cultes et des études bibliques

Eglise Evangélique de Paris Alésia : https://www.ueel.org/coronavirus-cultes-en-ligne/

Eglise Evangélique de Valence : https://www.youtube.com/channel/UCLLpmTMmQxKPIwVY1QGGaQQ

Méditation de mai

Grandir dans l’unité

“Nous devons à votre sujet, frères, rendre continuellement grâces à Dieu, comme cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et que l’amour de chacun de vous tous à l’égard des autres augmente de plus en plus” (2 Thessaloniciens 1:3).

Quel compliment Paul a-t-il fait aux chrétiens de Thessalonique ! Il disait, en substance : “Il est incroyable de voir à quel point vous avez grandi, à la fois dans votre foi en Christ et dans votre amour pour les autres. Partout où je vais, je vante votre croissance spirituelle. Comme je loue Dieu à votre sujet !”

Dans ce court passage, Paul nous donne une merveilleuse image d’une assemblée de croyants qui grandit dans l’unité et l’amour. A la fois individuellement et ensemble, la foi et l’amour des Thessaloniciens surpasse celle de toutes les autres églises. Il était évident qu’ils apprenaient, agissaient et grandissaient – et leur vie en était la preuve. D’après Paul, toutes les églises d’Asie parlaient d’eux.

Apparemment, la prédication que recevaient ces croyants les poussait à marcher toujours plus profondément avec Christ. Elle faisait fondre leurs propres ambitions et leur montrait les habitudes qui n’étaient pas de Christ. Et le Saint-Esprit abattait toute barrière liée à la culture ou à la couleur de peau. Ils découvraient comment accueillir une personne, qu’elle soit riche ou pauvre, éduquée ou non éduquée, tandis qu’ils s’aimaient les uns les autres, se supportant dans l’amour.

Un trait important au sujet de cette église était qu’ils honoraient et révéraient grandement la Parole de Dieu. Ils ne permettaient pas non plus aux faux enseignants de parler au milieu d’eux ni d’éloigner les croyants avec de fausses doctrines.

Tu veux grandir spirituellement ? Si c’est le cas, demande au Saint-Esprit de faire briller sa lumière dans un domaine où tu es faible ou sur un péché dans ta vie. Dieu abreuve ton esprit, alimente ton âme et te permets de t’enraciner plus profondément quand tu Le cherches.

David Wilkerson

—-

Programme du mois d’avril 2020

Agenda à télécharger ici

PÂQUES, 12 avril 2020

C’est un temps très particulier pour les chrétiens en ces temps de confinement. Même si nous pouvons rester en contact par téléphone ou sur les nombreux réseaux existants, cela fait déjà quelques semaines que nous n’avons pu nous retrouver.

Nous pourrons toutefois en ce temps de Pâques nous rapprocher du Seigneur ensemble par l’intermédiaire de deux chants et d’une prédication préparée pour nous par le pasteur, Eric DENIMAL.

Nous remercions Eric pour ce qu’il nous apporte ainsi que les personnes qui nous permettent d’utiliser les chants que nous pourrons écouter ce matin.

Bon culte de Pâques !

« Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ?

Il n’est pas ici, mais il est ressuscité. « 

Evangile de Luc chapitre 24 verset 5 et 6

 

Chant (JEM 576) – Je loue ton Nom Eternel

 

 

Prédication proposé par Eric DENIMAL (Pasteur UEEL) à l’intention de l’église Evangélique Libre d’Annonay pour Pâques 2020

 

Chant – A toi la gloire

—-

 

dessin eel annonay

L’Eglise Evangélique Libre d’Annonay

vous souhaite la bienvenue

PAS DE CULTE PENDANT LE CONFINEMENT

(En temps normal : Culte le dimanche à 10h à la chapelle

7 boulevard de la République

07100 Annonay)

—-

Méditation d’avril

Abattre tes dernières idoles

 

Jabbok, le lieu où Jacob a lutté avec Dieu et finalement tout abandonné, est le type de l’endroit où les chrétiens mènent leurs guerres privées. Il n’y a ni conseiller, ni ami, ni aide – juste toi et Dieu. A Jabbok, Jacob a abattu sa dernière idole et remporté sa plus grande victoire. Et il a reçu un nouveau caractère et un nouveau nom – Israël.

“Il se leva la même nuit… et passa le gué de Jabbok” (Genèse 32:22). Jabbok signifie “un lieu de traversée” mais il implique aussi une notion de lutte, de vider pour remplir. La vérité glorieuse révélée à cet endroit nous concerne aujourd’hui. C’est l’endroit où le peuple de Dieu découvre le secret de la puissance qui permet de vaincre les péchés installés. Il représente une crise qui est une question de vie ou de mort, une crise qui mène à un abandon total et absolu.

Nous connaissons bien deux traversées – la Mer Rouge et le Jourdain. La traversée de la Mer Rouge représente un nouveau départ, sortir du monde, le fait d’être sauvé. Traverser le Jourdain représente un engagement à suivre le Seigneur, à lire la Parole, à témoigner, à grandir en Christ et à recevoir la plénitude du Saint-Esprit.

Mais il y a davantage – une troisième traversée, une traversée vers un lieu de repos véritable en Dieu. Il ne peut y avoir aucune glorieuse victoire sur la chair et le péché tant qu’on ne se rend pas à notre Jabbok personnel. Une multitude de croyants remplis et conduits par l’Esprit n’ont jamais connu le repos de Dieu à cause d’un péché caché ou de l’incrédulité. Dieu a dit à Israël : “ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité” (Hébreux 3:19).

Notre Seigneur veut nous changer en un peuple nouveau avec des cœurs purs et des mains propres. Notre Jabbok personnel est l’endroit où le Seigneur entend notre cri de désespoir et nous touche, tout comme Il a touché Jacob. Durant la lutte de Jacob avec le Seigneur, sa hanche a été déboîtée. Le Seigneur l’a volontairement diminué, mais il a tout de même connu une victoire glorieuse. La même chose peut être vraie pour toi. Il peut entraver tes efforts humains et te faire trébucher, t’humilier et t’estropier. Mais ta capitulation t’apportera la victoire, qui dépend entièrement de ton Libérateur.

David Wilkerson

—-

Mars 2020 Confinement CORONAVIRUS

Nous essaierons de mettre des messages ici pour relayer les informations liées à notre communauté.

 

Le Pasteur Eric DENIMAL a transmis un texte qu’il avait écrit pour un gouape qui avait demandé une réflexion sur l’inquiétude. Comme il le précise ce texte est bien

adapté à la période que nous vivons. texte en pdf cliquer ici

 

Culte du dimanche 22 mars 2020 avec l’église de Valence (ci dessous le message de Valence)

Dimanche nous vous donnons rendez-vous à 11h15 sur la chaîne YouTube de l’église pour vivre un temps de culte tous ensemble.
Nous vous donnons également rendez-vous juste avant le culte, entre 10h45 et 11h15, pour avoir un temps de prière, chacun chez soi, mais tous unis.
Merci de nous envoyer vos sujets de prière en répondant à ce mail. Nous vous diffuserons tous les sujets dimanche matin.

Il suffit de s’abonner à la Chaîne et d’activer les notifications (cliquer sur la cloche) pour être prévenu…

 

Le 22/03/2020 :

Message de Vincent MIEVILLE (Président de l’Union des Eglises Evangéliques Libres) 

Bonsoir à tous, 

Durant ce temps de confinement, nos Eglises doivent faire preuve de créativité pour proposer des ressources à leurs membres et nous permettre de faire Eglise autrement. Afin de pouvoir en faire bénéficier le plus grand nombre, une page spéciale a été créée sur le site Internet de l’Union, pour y centraliser toutes les ressources disponibles pour tous. Vous la trouverez ici : https://www.ueel.org/coronavirus-cultes-en-ligne/ 
 

 Bien fraternellement, Vincent MIEVILLE

—-

Programme de mars 2020

Agenda à télécharger ici

Le dimanche 29 mars

à 14h30 à la chapelle

Culte et prédication du pasteur Eric DENIMAL le dimanche 8 mars.

Repas partagé après le culte suivi d’une animation biblique

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Les vendredi 6, 13 et 20 mars à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(Le 8 et le 22 mars)

Méditation de mars

ET NOUS… NOUS SERIONS TIÈDES

(Charles Spurgeon

Il agit de tout son cœur, et il réussit dans tout ce qu’il entreprit (2 Chroniques 31:21)

Il ne s’agit pas d’un exemple inhabituel. L’univers possède une règle générale en ce que celui qui accomplit son travail de tout son cœur connaît souvent la prospérité. En revanche, ceux qui s’attellent à leurs taches en laissant la moitié de leur cœur derrière sont presque certains d’échouer. Dieu n’accorde aux paresseux qu’une moisson de chardons. Il ne se plait pas non plus à envoyer la richesse à ceux qui ne creusent pas pour trouver le trésor caché dans le champ.

On reconnaît universellement que, si quelqu’un veut connaître la prospérité, il doit faire preuve de diligence dans son ouvrage. Il en est de même dans les choses de la foi. Si vous voulez prospérer dans votre œuvre pour Jésus, faites-en une œuvre de cœur,  et accomplissez-la de tout votre cœur. Mettez autant de force, d’énergie, de cœur et de sérieux dans votre vie spirituelle que vous n’en avez jamais mis pour vos affaires, car la cause le mérite bien davantage.

Le Saint-Esprit assiste notre faiblesse, mais il n’encourage pas notre paresse. Il aime le croyant actif. Qui sont les hommes les plus actifs dans l’église chrétienne ? Ceux qui font ce qu’ils entreprennent pour Dieu de tout leur cœur. Qui sont les meilleurs moniteurs de l’école du dimanche ? Ceux qui ont le plus de talent ? Non, mais ceux qui possèdent le plus de zèle. Les hommes dont le cœur est en feu sont ceux qui voient le Seigneur se manifester avec succès dans toute la majesté de son salut.

 

Un cœur entièrement consacré se manifeste dans la persévérance. L’échec peut survenir au début, mais l’ouvrier sérieux dira : « C’est l’œuvre du Seigneur, et il faut l’accomplir. Mon Seigneur m’a ordonné de m’y atteler, et je l’accomplirai dans sa force. »

Ami chrétien, est-ce ainsi que vous servez votre maître « de tout votre cœur » ?  Souvenez-vous de l’énergie de Jésus ! Pensez à quelle tâche il a attelé son cœur ! Il pouvait dire : « le zèle de ta maison me dévore » (Jean 2:17). Il n’avait pas à porter un fardeau léger dans le jardin, il transpirait comme des grumeaux de sang dans son agonie. Et quand il répandit son cœur en sacrifice, il ne s’agissait pas de quelque faible effort accompli pour le salut de son peuple.

Jésus était-il sérieux, et nous nous serions tièdes à son service ?

—-

Programme de février 2020

Agenda à télécharger ici

ATTENTION

Samedi 8 février 2020 de 16h00 à 18h00,

Conférence et échange avec Eric DENIMAL

(Pasteur et auteur de la bible pour les Nuls)

sur le livre de l’APOCALYPSE

Aventures Formation

le samedi 15 février de 14 h à 17 h au Forum.

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Reprise à partir du vendredi 14 à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(A vérifier ce mois ci en fonction des disponibilités des moniteurs)

Méditation de février

Ce qui brise le cœur de Dieu

(David Wilkerson

Jésus a pleuré sur la tombe de Lazare, même s’Il savait qu’il allait être ressuscité bientôt. Après tout, Il était venu à Béthanie dans ce but précis. “Jésus pleura. Sur quoi les Juifs dirent : Voyez comme il l’aimait. Et quelques-uns d’entre eux dirent : Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas faire aussi que cet homme ne mourût point ? Jésus frémissant de nouveau en lui-même, se rendit au sépulcre” (Jean 11:35-38).

Si Jésus partageait la peine de ses chères amies Marthe et Marie suite à la mort de leur frère, sa peine avait une origine plus profonde : l’incrédulité du peuple qui se demandait pourquoi Il n’avait pas empêché la mort de Lazare. “Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?” (11:40).

Tout comme à l’époque de Jésus, le cœur de Dieu est brisé aujourd’hui quand les chrétiens remettent en question Son amour pour eux. Comment un Dieu d’amour pourrait-il ne pas pleurer quand Ses enfants doutent de Sa nature ?

Les chrétiens attristent le Seigneur bien plus gravement que ceux de l’époque où Il était sur Terre. Nous nous tenons sur une plus haute montagne et voyons plus loin qu’eux. Nous avons la Bible dans son entier avec des récits complets et détaillés de la fidélité de Dieu. Nous avons les témoignages écrits de chrétiens au cours des siècles, des générations et des générations de  saints qui nous ont transmis des preuves de l’amour de Dieu. Nous avons aussi des expériences personnelles innombrables qui témoignent de la tendre affection de Dieu pour nous.

Dieu révèle ce qui se trouve dans Son cœur pour Son peuple dans Sa Parole :

• “Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché” (Hébreux 4:15). • “Car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point” (Hébreux 13:5).

    • “Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui” (Jean 3:17).

Bien-aimé, le cœur de Dieu est rempli de grâce et de pardon et Sa Parole est remplie de promesses et de bénédictions. Il déclare Son amour pour toi encore et encore et Il attend simplement de t’entendre dire que tu L’aimes en retour. Ouvre-Lui ton cœur aujourd’hui et expérimente tout ce qu’Il a en réserve pour toi.

—-

Programme de janvier 2020

Agenda à télécharger ici

ATTENTION

Dimanche  12 janvier 2020 à 10h15,

Culte en commun avec l’Eglise Protestante Unie

à l’espace Marie DURAND, 1 rue de l’hôtel de ville 07100 Annonay

Repas partagé après le culte

Aventures Formation

le samedi 18 de 14 h à 17 h au Forum.

Pas de réunion de prières ce mois ci

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(A vérifier ce mois ci)

Méditation de janvier

Je te fortifie

(Charles SPURGEON) 

Quand nous passons par la souffrance, ou que nous sommes appelés au service de Dieu, nous cherchons souvent à faire provision de forces, puis nous nous apercevons que cette force sur laquelle nous comptions est limitée et insuffisante pour nos besoins. Gardons-nous cependant de nous laisser abattre, car voici une promesse qui nous assure tout ce qui nous est nécessaire. La force de Dieu est toute puissante, et il peut nous la communiquer ; il l’a promis. Il veut être la nourriture de notre âme et la santé de nos corps. Il est impossible de dire quelle énergie Dieu peut mettre dans un homme ; quand cette puissance divine nous remplit, la faiblesse humaine n’est plus un obstacle.

Ne nous souvenons-nous pas des temps de travail et d’épreuve particuliers pendant lesquels nous avons reçu une force spéciale dont nous nous étonnions nous-mêmes ?

Nous nous sommes trouvés calmes dans le danger, résignés dans l’épreuve, patients dans la souffrance, supportant avec douceur le mépris ou la contradiction. Dieu donne, en effet, une force inattendue pour les épreuves extraordinaires, de telle manière que nous ne reconnaissons plus notre pauvre nature : les lâches deviennent courageux, les simples reçoivent la sagesse, les muets reçoivent à l’heure même ce qu’ils doivent dire. Le sentiment de notre faiblesse peut nous faire défaillir ; mais la promesse de Dieu nous « rend la vie ». Seigneur, fortifie-moi donc « selon ta parole ».

—-

Programme de décembre 2019

Agenda à télécharger ici

ATTENTION

Mardi 24 Décembre 2019 à 16h

avec l’EPUDF, Culte de Noël à la maison de retraite Montalivet

Visite du pasteur Eric DENIMAL

le samedi 7 à 16h au forum : Rencontre des moniteurs d’école du dimanche.

Repas partagé après le culte le dimanche 8 décembre suivi d’une animation biblique

Aventures Formation

le samedi 21 de 14 h à 17 h au Forum.

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Le vendredi à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Méditation de décembre

Choses précieuses

(Charles SPURGEON) 

Et il dit, touchant Joseph : Son pays est béni par l’Éternel de ce qu’il y a de plus exquis aux cieux, de la rosée, et de l’abîme qui est en bas. (Deutéronome 33:13)

Nous pouvons être enrichis des mêmes biens que ceux promis à Joseph, et dans un sens plus élevé encore. Oui, qu’il nous donne « ce qu’il y a de plus exquis aux cieux. » La puissance de Dieu déployée en notre faveur, et la manifestation de cette puissance d’En-Haut sont bien une chose des plus précieuses. Nous voudrions jouir aussi de la paix de Dieu, de la joie du Seigneur, de la gloire de l’Éternel ; recevoir en même temps la bénédiction des trois Personnes divines, l’amour de Dieu, la grâce de Jésus-Christ, la communion du Saint Esprit ! Ce sont là des biens que nous estimons plus que l’or fin. Non, les choses de la terre ne sont rien en comparaison des choses célestes. Parmi ces dons, que « la rosée » est précieuse ! Nous prions Dieu de nous donner la rosée et nous l’en louons. Quelle fraîcheur, quel parfum, quelle croissance, quelle vie elle apporte avec elle. Nous sommes les plantes du jardin planté par l’Éternel ; et nous soupirons après cette rosée du Saint-Esprit

« L’abîme qui est en bas » nous parle de ces eaux profondes de l’océan dont sont alimentées toutes les soi vives qui réjouissent la surface de la terre. Être toujours nourri par les fontaines éternelles de l’amour divin, quel bienfait inexprimable Qu’aucun de nous n’ait de repos qu’il ne l’ait obtenu de la plénitude de Dieu, où nous n’avons qu’à puiser dès maintenant. »

—-

Programme de novembre 2019

Agenda à télécharger ici

ATTENTION

Dimanche 17 Novembre 2019 à 10h

Culte en commun avec l’EPUDF à la maison de retraite Montalivet

(Pas d’école du dimanche ce jour là)

Visite du pasteur Eric DENIMAL le dimanche 10 novembre.

Repas partagé après le culte le dimanche 10 novembre suivi d’une animation biblique

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Le vendredi à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Méditation de novembre

PRECIPITE-TOI DANS LA PRESENCE DE DIEU

Tim DILENA)

Quand Josué a pris le commandement du peuple d’Israël après la mort de Moïse, il l’a conduit dans des victoires majeures – comme à Jéricho et Aï. Dieu a accompli de nombreux miracles pour les Israélites et la direction de Josué a été sans faille, avec une exception, lorsqu’il a fait une grosse erreur de jugement. Les Gabaonites avaient comploté et l’ont manipulé pour le pousser à prendre une décision sans avoir consulté Dieu à ce propos (voir Josué 9:3-13). “Les hommes d’Israël prirent de leurs provisions, et ils ne consultèrent point l’Éternel. Josué fit la paix avec eux, et conclut une alliance” (Josué 9:14-15).

Josué a été obligé d’honorer l’alliance qu’il avait faite avec eux et les conséquences ont été difficiles. Les Israélites sont allés en guerre contre les Amoréens, mais les guerriers de Josué avaient besoin que la journée se prolonge pour pouvoir vaincre l’ennemi. Josué a prié Dieu et a reçu un miracle sans équivalent : le soleil est resté immobile ! “Il n’y a point eu de jour comme celui-là, ni avant ni après, où l’Éternel ait écouté la voix d’un homme” (Josué 10:14).
Beaucoup d’entre nous avons déjà pris des décisions hâtives, sans consulter la sagesse de l’Éternel. C’est pourquoi Dieu nous presse : “Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse” (Proverbes 3:5). La Parole dit également : “Le manque de science n’est bon pour personne, et celui qui précipite ses pas tombe dans le péché” (Proverbes 19:2). Si tu dois prendre une décision précipitée, assure-toi de te précipiter d’abord dans la présence de Dieu.
Donc, dans le chapitre 9, Josué a fait une alliance sans prier, mais dans le chapitre 10, il a crié à Dieu et Dieu a répondu d’une façon spectaculaire. Pourquoi ? Parce que Josué a invité Son Père dans sa mauvaise décision et que Dieu a eu pitié de lui et est intervenu.

Dieu fera la même chose pour toi. Il fera de tes mauvais choix quelque chose de miraculeux si tu te tournes vers Lui et que tu cherches Sa face.

—-

Programme d’octobre 2019

Agenda à télécharger ici

Visite du pasteur Eric DENIMAL le week-end du 12 et 13 octobre.

Repas partagé après le culte le dimanche 13 octobre suivi d’une animation biblique

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Le vendredi à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Méditation de novembre

S’EMPARER DE LA VICTOIRE

David WILKERSON)

Dieu ne se moque pas de Ses enfants quand Il dit : “Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein ( Romains 8:28). Et Il ne ment pas lorsqu’Il promet : “Les yeux de l’Éternel sont sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs cris… Quand les justes crient, l’Éternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses” (Psaumes 34:14,17).

Quand nous crions à Dieu pour obtenir Son aide et Sa miséricorde, tout le Ciel se met en mouvement pour notre bien. Cela serait une vision incroyable pour nos yeux humains si le Seigneur nous laissait voir dans le monde spirituel, voir les bonnes choses qu’Il prépare pour ceux qui en appellent à Lui et qui se confient en Lui.

Mais quand nous sommes submergés par les circonstances qui échappent à notre contrôle, nous nous détournons bien trop souvent de notre véritable Source de paix et de victoire. Nous nous précipitons pour soulager notre cœur devant des amis, des pasteurs, des conseillers, des membres de la famille, cherchant partout des conseils de sympathie plutôt que de courir dans le lieu secret de la prière.

Parce que nous n’avons pas de patience, parce que nous vivons en accord avec nos émotions, parce que notre chair ne peut pas supporter les délais, parce que nous ne voyons aucune preuve visible de l’œuvre

Quand nous crions à Dieu pour obtenir Son aide et Sa miséricorde, tout le Ciel se met en mouvement pour notre bien. Cela serait une vision incroyable pour nos yeux humains si le Seigneur nous laissait voir dans le monde spirituel, voir les bonnes choses qu’Il prépare pour ceux qui en appellent à Lui et qui se confient en Lui.

Mais quand nous sommes submergés par les circonstances qui échappent à notre contrôle, nous nous détournons bien trop souvent de notre véritable Source de paix et de victoire. Nous nous précipitons pour soulager notre cœur devant des amis, des pasteurs, des conseillers, des membres de la famille, cherchant partout des conseils de sympathie plutôt que de courir dans le lieu secret de la prière.

Parce que nous n’avons pas de patience, parce que nous vivons en accord avec nos émotions, parce que notre chair ne peut pas supporter les délais, parce que nous ne voyons aucune preuve visible de l’œuvre secrète de Dieu – nous faisons comme les Israélites et nous nous détournons de Lui pour que les choses se passent comme il plaît à notre chair.

Oh la grâce incomparable de Dieu – de choisir ceux qui sont les plus indignes et les plus faibles pour être Ses instruments. Les promesses que Dieu nous a faites sont grandes et précieuses : “ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment” (1 Corinthiens 2:9).

Dieu est toujours sur le trône, attendant que tu en appelles à Son nom, alors n’ignore pas la majesté et la fidélité de ton Père aimant. La Parole nous dit où se trouve la victoire, alors crois et empare-toi d’elle.

—-

Programme de septembre 2019

Agenda à télécharger ici

Visite du pasteur Eric DENIMAL le week-end du 7 et 8 septembre.

Pique Nique après le culte le dimanche 8 septembre et échange avec le conseil sur la direction de l’église

Réunion de prières en semaine

au Forum (entrée par la rue Saint Georges)

Le vendredi à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Aventures  formation biblique coeur formation

Thème : Fin du nouveau testament  ; Examen ; le samedi 28 septembre 2019 à 14h00

 

Méditation de septembre

LES YEUX FIXES SUR JESUS

David Wilkerson )

 

“Aussitôt après, il obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l’autre côté, pendant qu’il renverrait la foule. Quand il l’eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l’écart ; et, comme le soir était venu, il était là seul. La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots ; car le vent était contraire” (Matthieu 14:24).

Après le miracle de la multiplication des pains pour nourrir les cinq mille, Jésus a renvoyé la foule et a ordonné à Ses disciples de partir également. Cela avait été une journée fatigante et le Maître voulait se reposer un peu. Mais le bateau des disciples a été pris dans une tempête et, même s’ils étaient de bons navigateurs, la férocité de la tempête les inquiétait. Ils avaient peut-être trouvé un peu de réconfort dans l’idée que Jésus se trouvait non loin, mais ils ne s’attendaient pas à ce qui est arrivé ensuite.

“A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C’est un fantôme ! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris” (Matthieu 14:25-26). Les disciples étaient terrifiés, mais Pierre a fait un pas de foi audacieux. Il a quitté le bateau. Le simple fait de voir Son Sauveur était suffisant pour lui ! “Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux” (14:28). Alors, en gardant les yeux fermement fixés sur Jésus, Pierre est descendu du bateau. Il n’était pas en train de se donner en spectacle, il ne voulait pas non plus rabaisser les autres, il voulait simplement être plus près de son Seigneur.

Même s’il est vrai que Pierre a coulé lorsqu’il a cessé de regarder le Seigneur, il a découvert un endroit en Christ au-dessus de la mer agitée. Il marchait sur ce qui le menaçait afin de se rendre près de Jésus. La foi qui l’a gardé au-dessus de tout cela pendant un moment aurait pu l’y garder indéfiniment. Mais il a cessé de regarder Christ et a permis au tumulte qui l’entourait d’abattre sa confiance.

L’histoire de Pierre nous rappelle que plus la crise est importante, plus le chrétien a besoin de persévérer pour chercher Christ. Que tu puisses regarder Son visage au milieu de ton épreuve et prier : “Attire-moi plus près de toi, Seigneur. Que toutes choses dans ma vie me conduisent à toi !”

—-

Programme de juillet/Août 2019

Agenda à télécharger ici

Méditation de Juillet/Août

SON AMOUR, SON DON, SON FILS.

CH Spurgeon )

Car Dieu a tellement aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16)

De tous les astres du ciel, l’étoile polaire est la plus utile au marin. Ce texte est une étoile polaire, car il a conduit plus d’âmes au salut qu’aucun autre de l’Écriture. Il est parmi les promesses, ce que la Grande Ourse est parmi les constellations.

Plusieurs des mots qui la composent y brillent d’un éclat particulier. Nous y voyons d’abord l’expression de l’amour de Dieu dont le terme TELLEMENT vient marquer la mesure infinie. Puis nous avons le don de Dieu dans sa grandeur et sa gratuité. Ce don, c’est celui du Fils de Dieu, don unique et sans prix de cet amour, qui jamais, ne s’était manifesté aussi complet, que quand ce Fils bien-aimé a été envoyé du ciel, pour venir vivre et mourir pour les hommes. Ce sont là les trois points les plus lumineux.  vient l’unique condition demandée pour le salut, la seule accessible à tout homme coupable croire. Condition qui est largement offerte à tous, sans

exception, appuyée qu’elle est par la locution « QUICONQUE. » Beaucoup ont trouvé place dans ce « quiconque, » qui auraient été.exclus par tout autre terme moins général. Enfin, voici la grande promesse que celui qui croit en Jésus ne périra pas mais qu’il À LA VIE ÉTERNELLE. Celle-ci réjouit tout homme qui se voit près de périr et sent qu’il ne peut se sauver lui-même. Nous croyons au Seigneur Jésus et nous avons la vie éternelle

.

—-

Programme de juin 2019

A télécharger ici au format pdf

Visite du pasteur Eric DENIMAL le week-end du 29 et 30 juin.

Pique Nique après le culte le dimanche 30 avant la période des vacances

PRIERES (Réunion de prières en semaine) au Forum

Les Jeudis 6 et 20 à 17h30 et les vendredis 14 et 28 à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Aventures  formation biblique coeur formation

Thème : Fin du nouveau testament  ; Examen ; le samedi 29 juin 2019 à 14h00

Méditation de Juin

DIEU UTILISE L’IMPARFAIT

Jim Cymbala )

 

Curieusement, Dieu aime utiliser les personnes les plus invraisemblables, les moins entraînées et les plus imparfaites pour accomplir des choses incroyables. Abraham a menti pour se tirer d’affaire, Moïse a tué un homme avant de devenir le libérateur d’Israël. La famille du roi David ne le considérait que comme un garçon berger et l’apôtre Pierre n’était qu’un pêcheur sans aucune formation religieuse.

“Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu” (1 Corinthiens 1:26-29).

Note que ces mots ont été écrits pour une congrégation de de personnes qui étaient de simples croyants en Jésus, et pas au clergé. Si tu te sens inadéquat et mal entraîné quand l’Esprit t’appelle, souviens-toi que c’est de cette façon que Dieu a l’habitude de travailler, afin de se garantir de recevoir toute la gloire.

Regardons un instant l’exemple de Paul. Il était juif, Pharisien instruit et expert dans l’enseignement de l’Ancien Testament. Personne n’était mieux équipé pour apporter la bonne nouvelle au peuple juif mais ce n’est pas là que Dieu a placé Paul. Il l’a utilisé pour propager l’évangile parmi les païens ! 

Quand l’Esprit de Dieu agit, Ses plans sont révélés et s’accomplissent d’une façon qu’aucun comité, aucun test de personnalité, aucun programme informatique n’auraient pu prévoir. Christ n’est pas mort sur la croix pour que nous passions notre temps en tant que chrétiens sur cette Terre à rester assis en attendant Son retour. Jésus dit : “La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers” (Matthieu 9:37). Jésus dit qu’il y a un manque d’ouvriers, mais le travail sera fait par l’Esprit de Dieu à travers toi et moi, qui accomplirons des choses dépassant notre imagination. Tout commence quand tu t’offres toi-même pour servir.

—-

Programme de Avril 2019

A télécharger ici au format pdf

Visite de Eric DENIMAL (Pasteur retraité de l’EEL de Valence, Auteur de la bible pour les nuls)

Le dimanche 28 avril avec repas partagé à l’issue du culte et échange avec Eric à l’issue du culte

PRIERES (Réunion de prières en semaine) au Forum

Le Jeudi à 17h30 ou le vendredi à 19h30

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Aventures  formation biblique coeur formation

Thème : Les épîtres suite ; Prochaine rencontre le samedi 27 avril 2019 à 14h00

Méditation d’Avril

SE RAPPELER LA COMPASSION DE JESUS ( David Wilkerson )


Il est possible de dire : “Je crois que Dieu peut faire l’impossible” tout en étant incapable d’accepter les miracles du Seigneur pour nous-mêmes à cause d’un cœur incrédule. Dans Matthieu, nous voyons Jésus monter dans un bateau pour “se retirer à l’écart dans un lieu désert” (14:13). Il venait d’apprendre que Jean-Baptiste avait été décapité et Il avait été tellement remué par la nouvelle qu’Il ressentait le besoin de s’isoler pour prier. Mais quand la foule apprit que Jésus était parti, elle “sortit des villes et le suivit à pied” (même verset).

Des milliers de personnes sont venues de toutes les directions, dans toutes sortes de conditions physiques. Les infirmes étaient portés sur des civières ou des charrettes de fortune. Des aveugles étaient guidés à travers la foule et les boiteux avançaient péniblement à l’aide de canes ou de béquilles. Ils avaient tous un objectif primordial : s’approcher de Jésus pour être touchés et guéris !

Et quelle a été la réponse de Christ à cette scène incroyable ? Il “fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades” (Matthieu 14:14). Ensuite, à la fin de cette journée merveilleuse et après avoir accompli tous ces miracles de guérison, Jésus a décidé de nourrir cette grande foule (voir Matthieu 14:16-21).

Plus tard, dans le bateau en direction de Magdala, les disciples étaient fatigués de leur longue journée et ils ont commencé à se disputer parce qu’ils n’avaient qu’une seule miche de pain (voir Marc 8:14). Imagine un peu ! Pierre, Jacques, Jean et les autres étaient inquiets à cause du pain alors qu’ils venaient d’assister à la plus grande distribution de pain de toute l’histoire ! Jésus n’en revenait pas et Il les a repris : “Ne comprenez-vous pas encore ?” (8:21).

Ce message s’adresse à tous ceux qui sont épuisés, submergés par leur situation actuelle. Tu as été un serviteur fidèle, tu as nourri les autres, certain que Dieu peut faire l’impossible pour son peuple, mais tu abrites des doutes persistants quant à Son désir d’intervenir dans ton propre problème.

Le Saint-Esprit t’invite à te souvenir de la compassion de Jésus, à te rappeler l’abondance de pains et de poissons et à être assurer qu’Il désire qu’aucun ne défaille.

merveilleuse et après avoir accompli tous ces miracles de guérison, Jésus a décidé de nourrir cette grande foule (voir Matthieu 14:16-21).

 

—-

Programme de Mars 2019

Visite de Jema TABOYAN (Pasteure de l’EEL de Valence)

Le dimanche 31 mars avec repas partagé à l’issue du culte

—-

Programme de Février 2019

Culte de consécration avec Jean-Pierre CIVELLI (Pasteur de l’EEL de Valence)

Fin de l’étape « Aventure » du parcours Vitalité

Le dimanche 3 février avec repas partagé à l’issue du culte

—-

Programme de Janvier 2019

Culte en commun avec l’EPUDF à la chapelle

Le dimanche 13 janvier avec verre de l’amitié à l’issue du culte

PRIERES (Réunion de prières en semaine) au Forum

Jeudi 3 janvier à 17h30

Vendredi 11 janvier à 19h30

Jeudi 17 janvier à 17h30

Vendredi 25 janvier à 19h30

Jeudi 31 janvier à 17h30

 ♦

GROUPE DE JEUNES

le samedi 19 janvier

(Prendre contact avec Lydiane et David)

Ecole du dimanche lors du temps de culte

(En dehors des vacances scolaires)

Aventures  formation biblique coeur formation

Thème : Les 4 évangiles; Prochaine rencontre le dimanche 6 janvier 2019 à 13h30

+ Repas en commun à l’issue du culte

Méditation de janvier

Ayant aimé les Siens qui étaient dans le monde, Il les aima jusqu’à la fin. » – Jean 13:1 VO.

Cet amour dont nous sommes aimés jusqu’à la fin va à l’extrême limite des besoins humains, des situations difficiles, des problèmes destinés à enrichir la vie divine des disciples en leur apprenant à compter sur Dieu. Cet amour apporte aussi avec lui la réponse, la solution, le secours… par la transformation des cœurs, des vies et des situations. Cet amour vivant et toujours présent ne connaît pas de situations qu’il ne puisse entreprendre effectivement. C’est ainsi que nous sommes aimés jusqu’à la fin.
Jusqu’ici, le Seigneur avait été avec Ses disciples, mais maintenant, il va faire sa demeure en eux. Il ne veut pas qu’ils soient orphelins; quand il s’en ira, ce sera pour revenir… en eux ! Cet amour étant une partie de Lui-même, il a besoin de se manifester, il faut qu’il atteigne son but. Dieu a tellement aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique. Le bon Berger va à la recherche de la brebis perdue jusqu’à ce qu’il l’ait trouvée. Cet amour insatiable de notre Dieu cherche par conséquent des disciples qui en soient le reflet, les continuateurs et les proclamateurs.
Cet amour est actif et combatif, patient et longanime. Le sommes-nous dans nos vies, notre témoignage, notre action ?
Cet amour est inclusif et exclusif, c’est-à-dire qu’il comprend tout ce que Dieu est et a pour nous, mais à l’exclusion de tout ce qui, dans nos vies, n’est pas selon Lui. dans une humble mangeoire, dans la petite forme d’un bébé.

Cet amour est attractif et répulsif. N’a-t-Il pas dit: « Et Moi, quand J’aurai été élevé de la terre, J’attirerai tous les hommes à Moi » ? Mais en même temps, Il chasse de Son temple tout ce qui marchande, et s’oppose à Sa volonté ou à Sa présence.
Pour vivre cet amour dans le monde, Il a besoin de disciples qui l’incarnent. « Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. » Jean 20:21.
« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en Mon Nom, II vous le donne. » Jean 15:16.

H.E. Alexander